Dofus RPG

Dofus RPG pas comme les autres !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Less Tropier n'est pas un estropié

Aller en bas 
AuteurMessage
Less Tropier

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Less Tropier n'est pas un estropié   Mer 10 Fév - 17:08

Nom :

Tropier

Prénom :

Less

Age :

15

Histoire :

Less est né dans un petit coin paumé d'Amakna, une grande région remplie de merveilles. Durant son enfance, ses parents étaient toujours présents et allaient le cherchaient à la sortie de la crèche du coin. Son père, était soldat et ne partait que quand l'obligeance le voulait. Sa mère, une femme au foyer qui s'occupait bien de ses enfants et chérissait son mari. Un jour, un événement troubla la magnifique vie que menait la famille Tropier : une guerre entre les deux grandes nations, Bonta et Brakmar. Ces derniers temps, son père partait plus souvent pour son travaille et sa mère ne voulait plus qu'il sorte, alors il jouait avec son grand frère à l'étage, dans leur chambre. Une fois, Less un bruit effrayant depuis sa chambre, il alla alors dans l'escalier avec son grand frère. Ce dernier avait deux ans de plus que Less mais il était peureux, tout le contraire de son frère, bref. En descendant, il vit un samouraï avec l'uniforme de Bonta tenir sa mère par les cheveux et lui demander tout ce qu'elle avait, sans résistance. Sa mère de nature rebelle, se défenda en prenant un couteau de cuisine et frappa le soldat avec. Il avait une armure trop épaisse, alors le couteau n'eut aucun effet et le soldat pris le bras de sa mère et lui colla une baffe puis lui cria qu'elle allait le payer. Il sortit son katana et lui dit de faire ses prières, Less, sur le coup de mis devant le soldat en criant avec tout son désespoir. Le soldat arrêta, enleva son casque et l'on vit le visage de son père. Ce dernier expliqua à Less que sa mère et lui répétaient pour une scène de théâtre qu'il donneraient à l'étage, pour leurs faire plaisir. Less et son frère furent soulagés et repartirent joués dans leurs chambre quand tout à coup il entendit quelqu'un monter dans les escaliers à toutes vitesse et Less fut éblouie par quelque chose et ... plus rien. Il se réveilla, déjà qu'il faisait tout noir, il remarqua de plus qu'il était enchainé et sentit quelqu'un près de lui. Cette personne lui parla, c'était son frère, ils étaient surement séquestrés, quand, tout à coup il entendirent des cris. Ils étaient abominables et brisaient le cœur, Less ne pu se retenir de pleurer en entendant la terrible scène. Après cela, il entendirent des bruits de pas partir ainsi que des corps que l'on trainait, mais cela, Less et son frère ne le devina pas. Ils restèrent plusieurs jours dans le noir et son frère lui dit qu'il était peut-être dans une cave ou un cachot, Less lui répondit que cela était possible. Son frère lui dit aussi qu'il était dans leur propre cave, il le savait car il sentait les souris qu'il connaissait depuis tout petit. Less ne comprenait pas son frère avec les souris mais il lui fit confiance et ce dernier donna ordre à un rat de monter à l'étage pour voir ce qu'il s'est passer. Less dit à son frère que c'était juste leurs parents qui répétaient mais cela était incohérent : pourquoi enfermeraient-ils leurs enfants dans leur cave si ils sont eux-mêmes à l'étage. De toute façon, la souris revint avec des informations : leurs parents étaient morts, dans la penderie. Ils restèrent, là, choqués sous la scène. Son frère se mit à pleurer car il pensait déjà à ce qu'il allait leurs arriver. Less resta sous le choc et ne bougea pas, sous l'emprise de l'intrigue : Qu'à t-il bien pu arriver pendant qu'il jouaient à l'étage ? Pourquoi tout cela se passait ? Less tomba dans les pommes sous l'effet de la surprise, il se réveilla, il était dans un lit d'hôpital apparemment, il était sous perfusions. Il vit deux monsieur entrérent, ils leurs expliqua en détail ce qu'il s'était passer. Less était tomber dans le coma depuis plus de deux ans maintenant, son frère était mort de déshydratation pendant leur séjour en cave ainsi que ses parents tués à l'arme blanche. Il avait tout perdu, alors il tomba en larme sur le lit d'hôpital sur lequel il reposait. Deux moi après sa rééducation à bien marcher et parler, il sortit de l'hôpital et partit en direction de chez lui. Sa maison avait été remplacée par une auberge, il demanda alors il séjourner mais c'était payant. Et oui ! sa ne date pas d'hier les auberges payantes. Il partit, démoralisé mais vit une vieille dame se faire agressée par deux roublard, Less courut en direction d'où se passait l'acte horrible, il sauta et mis un coup de pied dans la tête au premier roublard qu'il croisa, la tête de se dernier se décolla et son acolyte partit en courant. La vieille dame, sous le choc, dénonça Less comme meurtrier du roublard. Ce dernier était dégouté de tout ce qui avait pu se passer, en cellule du bagne, il pleura. Ses compagnons de cellules n'aimaient pas les ' chochotes ' alors il commencèrent à le frapper, mais il ne se laissa pas faire. Ok ! il était certes, plus petit que les autres mais il ne fallait pas en abuser. Le plus grand l'attrapa part les cheveux et l'envoya dans le mur. Le second, un petit, comme lui lui mis des coups de poing et un croche pied. Puis il lui mirent des coups de pieds simultanés dans l'abdomen pendant qu'il gisait à terre. Tout à coup, il leurs cria d'arrêter et ils s'arrêtèrent. Le temps s'était arrêté tout autour de lui, il sortit alors du bagne refaire sa vie, loin de cette contrée, et, à force de s'embêter que plus rien ne bouge, il cria que tout pouvais redevenir comme avant. Les oiseaux se remirent à chanter, les grenouilles à sauter, les arbres à refaire de l'ombre ... C'est à partir de maintenant qu'il allait refaire sa vie, qu'il allait faire ce qu'il fallait pour redevenir normal. Il s'était mis des bandes au passage, sur tout le corps pour camoufler ses blessures et diverses cicatrices du bagne.

Description :

Less est quelqu'un de sensible, à fleur de peau. Il est plutôt uni avec la nature, fait du yoga le matin avant sa toilette et le soir avant de s'endormir. Il ne sous-estime jamais personne, donne toujours une chance à une personne et est aimable mais n'affiche jamais de sourire au premiers abords. Il est de la race des Xélors, il porte un cache-oreille lui servant d'écouteurs et une veste bleue avec une capuche au cas ou il pleut. Il s'est acheter aussi très récemment, un familier, un Tifoux que ca s'appelle.

But :

Refaire sa vie.

[ Ps : Mettez une Chat Box, et compressez les catégories et forums de sortes à ce que l'on ne lag pas, puisque l'accueil ... Voilà quoi ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Less Tropier n'est pas un estropié
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dofus RPG :: L'aventuwe commence ! :: Village de Mahorn Fig :: Point de départ-
Sauter vers: